Marc-Antoine Charpentier auditorium
accueil plan du site
L'Oeuvre Le Compositeur de l'ombre Recherche et documentation

LES INTERMÈDES

LES DIVERTISSEMENTS

LA TRAGÉDIE EN MUSIQUE

LES AIRS ET LES CANTATES

les règles de composition
personnalités
La musique vocale profane

Les divertissements ou petits opéras, par leur variété de ton et d'inspiration, forment encore une part très personnelle du répertoire profane du compositeur où sont mis en scène des bergers, des allégories ou des personnages de la mythologie. Des œuvres comme Actéon H.481 ou La Descente d'Orphée aux enfers H.488 s'avèrent être même très proches de l'univers de l'opéra, non seulement en raison du thème choisi, mais aussi par leur indéniable dimension dramatique et psychologique telle qu'on peut l'entendre dans la plainte d'Actéon et le chœur de lamentations qui lui succède, ou encore dans la mort d'Eurydice et le récit d'Orphée à l'entrée des enfers. À la lisière du profane et du sacré, les Pastorales sur la naissance de Notre Seigneur Jésus Christ H.482, H.483 conjuguent l'émotion religieuse et l'ambiance naïve et galante du monde des bergers.



zoom
Diane surprise par Actéon, N. Poussin (attribué à); Musée du Louvre © Réunion des Musées Nationaux.
haut de page