Marc-Antoine Charpentier auditorium
accueil plan du site
L'Oeuvre Le Compositeur de l'ombre Recherche et documentation
les règles de composition
personnalités
La musique instrumentale

Étant chanteur, Charpentier composa relativement peu d'œuvres instrumentales, mais certaines relèvent d'une rare originalité, en particulier dans le domaine de la musique sacrée où de telles compositions (symphonies pour un reposoir, antiennes, offertes...) sont quasiment inexistantes chez les musiciens contemporains. L'exemple le plus étonnant demeure la Messe pour plusieurs instruments au lieu des orgues dans laquelle les instruments (flûtes, hautbois, cromorne) sont choisis en raison de leur propriété à reproduire les divers registres de l'orgue français de l'époque. Mais ce sont les Noëls sur les instruments qui recueillent la faveur des interprètes actuels.

Comme dans le domaine de la cantate, Charpentier peut être considéré comme le tout premier compositeur français à avoir signé une sonate avec sa Sonate pour 2 flûtes allemandes, 2 dessus de violon, une basse de viole, une basse de violon à 5 cordes, un clavecin et un théorbe H.548 qui date du milieu des années 1680.

zoom
Réunion de musiciens vers 1688, François Puget, Musée du Louvre © Réunion des Musées Nationaux.
zoom
Basse, cahier de musique et épée, Jacques Boyer; Musée du Louvre © Réunion des Musées Nationaux.
haut de page