Marc-Antoine Charpentier auditorium
accueil plan du site
Le Compositeur de l'ombre L'Oeuvre Recherche et documentation
personnalités
musicien de la ville
chronologie
La Sainte-Chapelle

Le 28 juin 1698, Charpentier est nommé maître de musique des enfants de la Sainte-Chapelle du Palais, l'une des institutions les plus importantes de la capitale avec Notre-Dame de Paris. La Sainte-Chapelle se trouvait située dans l'enceinte de ce qui fut jadis le Palais du roi, puis du Parlement, devenu depuis la Révolution le Palais de justice.

Charpentier était logé dans la maison de la maîtrise et ses fonctions consistaient à participer à tous les offices du lieu. Il lui incombait également de composer la musique des grandes cérémonies, d'enseigner aux enfants le solfège, le plain-chant, la technique vocale, le chant sur le livre et peut-être la composition. Choisis pour leur sérieux et leurs qualités vocales, les enfants entraient à la Sainte-Chapelle vers l'âge de sept ou huit ans jusqu'à la mue de leur voix. L'ensemble de la maîtrise (enfants et adultes) atteignait environ vingt-cinq personnes auxquelles s'adjoignaient pour les cérémonies " extraordinaires " des musiciens extérieurs.

Pour Charpentier, cette dernière période est celle des chefs-d'œuvre avec la messe Assumpta est Maria l'histoire sacrée Judicium Salomonis et le Motet pour l'offertoire de la Messe Rouge destiné à célébrer la rentrée annuelle du Parlement. C'est dans sa maison de la Sainte-Chapelle, qu'à sept heures du matin du 24 février 1704, Charpentier, âgé de soixante ans, s'éteint.

zoom
Vue de la Sainte-Chapelle, Ransonette; Département des Estampes © Bibliothèque Nationale de France.
zoom
Pages du registre de la Sainte-Chapelle; Contrat d'entrée de M.A. Charpentier © Archives Nationales.
zoom
Pages du registre de la Sainte-Chapelle; Avis du décès de M.A. Charpentier © Archives Nationales.
haut de page